Actions culturelles


 L’action culturelle est pour le Commando un vrai crédo, une passion pour le partage en ces temps d’individualisation, un sens donné à la place de l’artiste, acteur de cohésion sociale.

 

Il s’adresse aux professionnels comme aux amateurs de chant (via le tout public et les chorales locales), aux passionnés de mots, aux férus de poésie, aux curieux de Nougaro comme aux nouvelles générations qui découvrent et goûtent sa « plume d’ange »

 

« donne moi ta main camarade… »

 

Nous étions baignés culturellement par les mélodies de Claude et son travail de précurseur des musiques du monde, mais nous ne soupçonnions pas, au tout début de notre immersion dans l’œuvre fleuve, à quelle point sa parole est si forte de poésie, intemporelle d’humanisme et d’engagement, actuelle dans sa forme rythmée onomatopée si proche du rap et du slam. C’est pourquoi ces espaces, ces « jardins » de temps partagé que permet l’action culturelle nous sont si précieux.

 

Le Commando Nougaro

 

Action culturelle Cugnaux (2014)

Action culturelle Réquista (2015)

Chorale intergénérationnelle devant 60 000 personnes de 2012 à 2015
Les petits débrouillard à Samatan dans le Gers (2015)

 



 

Commando Nougaro

Commando Nougaro

Mais qui commande Claude 

Ce monde déglingué ?

Es-ce nous qui commandons ce monde ?

Et comment faire

Pour l’éclairer le monde sans amulette ni fée !

 

Allez notre ange

Fait nous un signe

Ou envoie nous au moins une plume

Une plume taillée

Nous nous sommes des bons gars

Nous guerriers féroces

Nous guerriers féroces amoureux de la paix

 

Nous nous sommes des bons gars

Des musiciens véloces

Des chanteurs en ricochet

 

Avec nos 4/4 , nos métriques, nos crochets en l’air

 Nos notes tenues impeccables,

Et nos mots, nos mots , nos mots en avalanche pour étouffer la haine de la vie

 

L’haleine de la peur

Commando Nougaro

Commando Nougaro

Mais qui commande Claude ?

Ce monde déglingué

Est-ce nous qui commandons ce monde ?

Et comment faire pour l’éclairer ce monde

Sans amulette ni fée !

 

 O. CAPELLE